Mon parcours

Le chemin de la musique commence très tôt !

Depuis toujours, et même bien avant ma naissance, je vis dans un bain de musique. Père pianiste donnant ses cours à la maison, cousine cantatrice, sœurs violonistes, frère pianiste, amis musiciens de mon père (basson, clarinette, violon, violoncelle, chant…).

A 5 ans, je pose les mains sur le piano. C’est ma grande sœur qui m’initie.
A 11 ans, je saute le pas et commence un deuxième instrument. Après discussion familiale, mon choix se porte sur le violoncelle : « un instrument très confortable » !

La musique de chambre, cette pratique de la musique en petit groupe, apparaît dès les premiers pas. « Quatre mains » avec mon frère, stages de musique de chambre à Valprivas, orchestre de l’école de musique, accompagnement de la classe de violon… Les occasions ne manquent pas ! Et à Montbrison, les violoncellistes sont très recherchés, car fort peu nombreux.

Mon berceau musical, les racines profondes, je les situe à Valprivas, ce château métamorphosé en Centre culturel, salle de concert, discothèque. Dirigé par un éminent musicien, le musicologue Carl de Nys. Avec la complicité de la pianiste Hélène Salomé, recherchée pour ses interprétations de Mozart et Schubert, disciple d’Edwin Fischer et mentor de mon père.

Plus tard, les rencontres avec Valérie Aimard, Lluís Claret, Thierry Machuel, le quatuor Parisii jalonnent mon cheminement d’adulte musicienne, qu’elles illuminent de leur rayonnement.

Ensuite vient l’heure de transmettre !

Retour à l’accueil

%d blogueurs aiment cette page :